Frédéric Alarie

Le contrebassiste montréalais nous présente le fruit de sa résidence artistique au CEM : un projet qui combine deux styles - l’impressionnisme (Ravel, Debussy) et l’intuitif (Stockhausen) - au sein de plusieurs tableaux musicaux servant de base à l’improvisation. Y sont intégrées des projections dynamiques et des sonorités d’octobasse préenregistrées et programmées pour répondre à l’improvisation de façon instantanée. Une performance éclectique, organique et interactive.